Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close
Catégories de blog
Recherche de blog

Choisir ses verres

Comment bien choisir ses verres?

(vitrail, fusing et thermoformage)

Pas toujours évident de s’y retrouver dans l’immensité des couleurs, les marques, les degrés d’opacité et les textures des verres, surtout lorsque l’on débute le vitrail ou le fusing. Entre coup de cœur et choix de raison, il est parfois compliquer de prendre une décision.

Voici nos astuces pour vous aiguiller dans cet univers qui peut être un peu déroutant lorsque l’on débute mais tellement passionnant ! 

  1. Les textures

  2. Les opacités et couleurs

  3. Épaisseurs de verre

  4. Les coefficients de dilatation

  5. Les prix

  6. Déterminer la quantité dont vous avez besoin

1. Les textures 

On appelle un verre texturé (ou structuré) lorsqu’une ou ses deux faces ne sont pas lisses. Le verre à vitrail texturé le plus connu est celui appelé cathédrale : sa surface est dite « martelée », elle présente des creux et des bosses de manière homogène.

De manière générale, la lumière passe aisément à travers les verres texturés et leur structure offre l’avantage de « flouter » ce qui se passe derrière.

Chaque fabriquant de verre à sa propre gamme de verre texturé.

Il existe également des verres « imprimés ». Indépendamment de leur couleur, ils sont marqués d’un motif lors de leur fabrication. Ces verres sont lisses sur une face et imprimé sur l’autre face.

2. Les couleurs et opacités du verre

L’opacité du verre

Un verre translucide qu’il soit coloré ou non, laisse passer la lumière dans sa masse (photo 1)

Au contraire un verre opalescence va bloquer un peu plus ou totalement la lumiere, on ne distinguera ainsi que des ombres au travers (photo 2)

Les verres semi-opalescents sont donc des verres qui présentent un mélange de couleurs translucides et de couleurs opalescentes. (photo 3)

             

Les couleurs

Une partie du cout de verre est déterminée par les produits et oxydes utilisés pour créer la couleur. Ainsi, les couleurs chaudes telles que le rouge, le jaune ou le orange sont des couleurs que vous

trouverez un peu plus chères que les verres incolores. La couleur la plus couteuse du marché reste le rose car elle fabriquée à base d’or.

3. Épaisseurs de verre

Il arrive qu’une référence de verre soit disponible en différentes épaisseurs. Mais pourquoi ?

De manière générale, l’épaisseur la plus couramment utilisée pour une feuille de verre est de 3mm. Vous trouverez également des verres plus fins qui sont utilisés le plus souvent pour la création de bijoux ou encore des verres plus épais (supérieur à 4mm) souvent utiles lorsque vous souhaitez apportez de la solidité à votre création. C’est le cas par exemple lors de la réalisation de plat en fusing thermoformage.

Un verre avec une surface ou une structure texturée peut jouer sur l’épaisseur. Ce n’est pas un problème, veillez simplement à utiliser un ruban de cuivre (ou profilé de plomb) adapté, c’est-à-dire un peuplus large que l’épaisseur du verre. Par exemple, avec un verre très texturé n’utilisez pas une bande de cuivre de largeur 4mm, vous n’aurez pas assez de cuivre rabattu sur les bords du verre pourassurer la solidité de vos soudures.

4. Les coefficients de dilatation

Les coefficents sont des réferences pour les créations en fusing et thermoformage. On utilise alors des verres dits "compatibles" entre eux, on parle de coefficients de dilatation (COE). En effet, le verre présente dans sa masse des tensions moléculaires qu'il faut respecter. Si vous utilisez des verres de COE différents, votre travail présentera des tensions et des fissures apparaîtront après ou pendant la cuisson. Il faut donc impérativement respecter ses coefficients de dilatation pour que les faire puissent fusionner correctement entre eux.


5. Les prix

Vous l’aurez remarqué, le prix d’une feuille de verre peut varier du simple au double, parfois même au triple. Le prix dépend de plusieurs facteurs :

- La taille: la surface des plaques de verre vitrail et fusing sont propres à chaque fabrication. Ainsi au sein d’une meme marque, il arrive que certaine gamme de verre n’est pas la même

surface/dimensions que sa gamme principale. Nous vous conseillons de vous reporter au prix du m2.

- la marque : chaque fabriquant applique ses propres règles en terme de tarif.

- la couleur : comme vous l’aurez compris au point n°2, le tarif d’une couleur claire sera beaucoup moins élevé qu’un rose par exemple.

- la rareté du verre: encore une fois, les fabricants de verre appliquent leurs propres règles. Si la marque décide de ne plus fabriquer une gamme, les feuilles de verre restantes sur le marché deviennent collector !

- le coefficient de dilatation : il s’agit de la compatibilité d’un verre pour le fusing. En vitrail, vous pouvez également utiliser un verre dit « compatible », cela n’a pas d’impact sur la couleur ni même la texture du verre. En revanche, il faut savoir que ces verres sont souvent plus couteux que les verres à vitrail.

  1. Déterminer la quantité

Enfin, préparez bien vos projets en amont de vos achats :

- Définissez les couleurs de votre projet

- Calculez la surface de verre dont vous aurez besoin. Il sera ainsi plus facile de déterminer le nombre de feuillets qu’il vous faut. Prêtez attention au sens du verre, et ne prévoyez pas une surface trop

juste, vous seriez embêter en cas d’accident de coupe..

- Rendez-vous sur notre site internet ou notre magasin avec la liste de vos besoins, de cette manière vous n’oublierez rien !

Enfin, vous avez craqué sur une couleur qui n’est pas sur votre liste ?! Il n’y a pas de mal à se faire plaisir… Il arrive que ce soit les verres qui soient une source d’inspiration pour un nouveau projet!

Pour faciliter votre navigation sur notre site internet, chaque point évoqué dans cet article bénéficie d’un filtre dans la rubrique « feuilles de verre ».

Vous pouvez ainsi choisir votre verre en fonction de vos besoins : par couleur, par épaisseur, par opacité, par textures…

Enfin, n’oubliez pas que le verre aussi beau soit-il, peut rapidement vous surprendre de quelques blessures. Retrouvez nos conseils sécurité sur notre article dédié : Manipuler du verre en toute sécurité

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.